Procréation

Orphelin, il « hérite » de onze embryons congelés par ses parents

Orphelin, il « hérite » de onze embryons congelés par ses parents 25 juin 2022
embryons congelés

Orphelin, il « hérite » de onze embryons congelés par ses parents – La décision, prise par le tribunal en charge de la succession, pourrait ne pas être isolée estime la généticienne Christine Pellen.

ux États-Unis, un petit garçon de deux ans a « hérité » des 11 embryons congelés par ses parents (BioEdge.org, 21/06/2022). L’affaire est déjà ancienne, puisqu’elle remonte à 2012, mais mérite d’être connue car elle constitue un véritable cas d’école. Le tribunal du comté de Dallas (Texas) en charge de la succession a pris cette décision, les parents étant décédés sans laisser de testament (*). Lorsqu’il aura 18 ans, le tout jeune homme devra décider s’il veut continuer à payer les frais de conservation des embryons, les faire implanter dans une mère porteuse, en faire don à la recherche ou les détruire. En 2028, ce petit garçon devenu jeune homme, sera donc tenu de décider du sort de ses frères et sœurs, restés 16 ans dans des cuves d’azote liquide.

Une impossible responsabilité

Car l’histoire pourrait ne pas être isolée. Récemment, le présentateur de la télévision américaine Andy Cohen, a annoncé envisager donner à ses enfants les embryons congelés « qui lui restent », dans le cas où son fils et sa fille ne pourraient pas avoir d’enfants (Insider.com, 8/6/2022). Ce qui a priori ne pose aucun obstacle légal. Les embryons d’abord réifiés par la congélation, « cette technique de conservation liée à l’alimentaire, donc à la consommation » comme le pointe Monette Vacquin, psychanalyste et membre du Conseil scientifique du département d’éthique biomédicale du Collège des Bernardins, peuvent désormais se transmettre comme des biens parmi d’autres (Main basse sur les vivants, Fayard, 1999). 

Source : fr.aleteia.org

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine

Commentaire du CPDH

Vestibulum euismod, ligula ut dignissim aliquam, orci enim consequat velit, a auctor nulla quam non ante. Duis auctor accumsan odio, nec vehicula metus pellentesque sed. Nullam magna ipsum, congue viverra congue eu, porta vel sapien.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec accumsan blandit molestie. Quisque dictum at dui quis malesuada. Aenean tincidunt condimentum velit, sit amet bibendum magna faucibus sed. Cras semper turpis nec ultrices molestie. Vestibulum eget egestas quam. Ut sed sem sollicitudin, pulvinar neque sed, accumsan diam.