Liberté d'expression et de religion

Le controversé projet de loi « confortant les principes républicains » arrive à l’Assemblée

Le controversé projet de loi « confortant les principes républicains » arrive à l’Assemblée 18 janvier 2021
principes républicains

Le controversé projet de loi « confortant les principes républicains » arrive à l’Assemblée – LAÏCITÉ – Principe de neutralité, lieux de culte musulmans, éducation… Le texte « confortant le respect des principes de la République » doit être débattu à partir de ce lundi en commission spéciale à l’Assemblée nationale.

51 articles en débat, 1700 amendements déposés et un texte législatif délicat. Les députés de l’Assemblée nationale ouvrent en commission spéciale ce lundi les débats autour du projet de loi « confortant le respect des principes de la République ». Un marqueur fort du quinquennat Macron qui, sur fond de lutte contre l’islamisme radical, touche à des sujets ultrasensibles. 

La commission est pilotée par l’ancien président de l’Assemblée nationale et ancien ministre François de Rugy et promet des échanges tendus. En témoigne l’irrecevabilité des amendements relatifs à l’interdiction du port du voile dans l’espace public pour les mineures déposés par la députée LaREM Aurore Bergé, pourtant présidente déléguée du groupe de la majorité à l’Assemblée. 

Un principe de neutralité pour les agents privés chargés d’une mission de service public

Le projet de loi est censé traduire le discours d’Emmanuel Macron le 2 octobre aux Mureaux, où le chef de l’Etat avait présenté sa stratégie pour lutter contre l’islam radical, longtemps attendue. 

Source : lci.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine

Commentaire du CPDH

Le parcours d’un autre projet de loi est à surveiller… Nous sommes en état d’alerte tant les propositions semblent liberticides. Nous devons demander aux parlementaires de veiller au respect des libertés fondamentales chèrement acquises. La liberté des cultes et des citoyens est dangereusement remise en cause.

Lire également le communiqué du CNEF à ce sujet : Projet de loi « respect des principes républicains »