Procréation

GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter là

GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter là 26 février 2021
gpa

Une jeune femme russe a annoncé vouloir donner naissance à cent enfants par GPA. Un délire supplémentaire, s’il le fallait, pour montrer l’indécence de cette pratique.

À23 ans, Christina Ozturk est déjà mère de 11 enfants. La dernière, Olivia, est née il y a un mois. Tous sont ses enfants d’un point de vue génétique, bien qu’elle n’ait porté que l’un d’entre eux, Vika, née il y a six ans. Les dix autres sont nés par gestation par autrui au cours des deux dernières années. 

Mais la jeune femme russe et son mari, Galip Ozturk, un homme d’affaires d’origine turque de 56 ans, ne comptent pas en rester là. Christina a même été jusqu’à évoquer un « maximum » de 105 enfants sur son compte Instagram. « Un nombre aléatoire », a-t-elle toutefois reconnu. Et pour mener leur projet à bien, le couple est prêt à dépenser ce qui sera nécessaire. Le coût de chaque grossesse s’élève à 8.000 euros.

Une procédure bien rodée ?

Christina et Galip vivent à Batumi, en Géorgie, où la GPA est légale. « La clinique de Batumi choisit les mères porteuses pour nous et assume l’entière responsabilité du processus, explique la jeune femme. Nous ne connaissons pas personnellement les mères porteuses et n’avons pas de contacts directs avec elles afin d’éviter les problèmes après la grossesse. » 

Source : fr.aleteia.org

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine