Liberté d'expression et de religion

Finlande : Une parlementaire risque la prison pour avoir cité la Bible

Finlande : Une parlementaire risque la prison pour avoir cité la Bible 4 mai 2021
versets condamnant l'homosexualité

Finlande : Une parlementaire risque la prison pour avoir cité la Bible – La députée finlandaise Païvi Räsänen encourt jusqu’à deux ans de prison pour avoir cité la Bible sur les réseaux sociaux. Durant la Marche des Fiertés LGBT, elle avait publié des posts avec des versets condamnant l’homosexualité.

Païvi Räsänen, femme politique finlandaise, encourt deux ans de prison pour avoir cité la Bible sur les réseaux sociaux. En décembre 2019, durant la Marche des Fiertés LGBT, elle avait réagi sur Twitter, Instagram et Facebook en publiant des posts avec des versets de la Bible condamnant l’homosexualité (notamment Romains 1,27-28). Après deux ans d’investigation, la députée et ex-ministre de l’Intérieur est officiellement inculpée pour propos haineux et incitation à la haine contre la communauté homosexuelle.

Selon Païvï Räsänen, les posts ne s’adressaient pas aux minorités sexuelles mais aux leaders de l’Eglise évangélique luthérienne, qui compte les deux tiers des croyants de Finlande. Celle-ci sponsorisait la Marche des Fiertés.

Selon le procureur général chargé de l’affaire, l’ancienne ministre de l’Intérieur a publié des commentaires qui incitent à la haine contre la communauté LGBT, estimant que ces affirmations étaient «discriminatoires envers les homosexuels», et qu’ils «violaient leur dignité . Païvï Räsänen avait déclaré en 2019 qu’elle ne s’attendait pas à une telle mise en accusation  : «Je ne peux pas accepter qu’on me dise que mes croyances religieuses me vaudraient un emprisonnement. Je ne me considère pas comme une coupable, ni comme une menace ; je n’ai pas diffamé ni insulté qui que ce soit. Mes déclarations étaient toutes basées sur les enseignements de la Bible à propos du mariage et de la sexualité.»

Source : evangeliques.info

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine

Commentaire du CPDH

Alliance Defending Freedom a dénoncé, à juste titre, l’inculpation de la députée finlandaise Païvi Räsänen, qui encourt deux ans de prison pour avoir publié des posts avec des versets de la Bible où l’homosexualité n’est ni approuvée ni soutenue.

Cet article, qu’il faut lire, nous montre à quel point une époque où un pouvoir politique peut vouloir censurer une opinion morale qui s’appuie sur la révélation biblique. Hérode n’avait-il pas fait emprisonner Jean-Baptiste parce qu’il avait qualifié « d’adultère » son mariage avec Hérodias (Marc 6 v. 17-18). Aujourd’hui, la liberté de conscience morale et son expression doit pouvoir être protégée et garantie, en Europe et dans le monde.