Théorie du genre

États-Unis : une victoire de la liberté de conscience face à l’idéologie du genre

États-Unis : une victoire de la liberté de conscience face à l’idéologie du genre 21 juin 2021
idéologie du genre

États-Unis : une victoire de la liberté de conscience face à l’idéologie du genre – La Cour suprême des États-Unis vient de donner raison au diocèse de Philadelphie, qui se plaignait que son réseau de crèches et de familles d’accueil soit privé de toute subvention par la municipalité de la ville, sous le prétexte qu’il n’hébergeait pas d’enfants adoptés par des couples de même sexe.

La nouvelle n’a pas fait grand bruit en France, mais elle vaut la peine d’être relevée : la Cour suprême des États-Unis vient de donner raison au diocèse de Philadelphie, qui se plaignait que son réseau de crèches et de familles d’accueil soit privé de toute subvention par la municipalité de la ville, sous le prétexte qu’il n’hébergeait pas d’enfants adoptés par des couples de même sexe. L’affaire est complexe et quelques détails sont utiles pour mesurer la portée de ce verdict. 

Précisons d’abord que nul enfant n’avait été refusé par les services sociaux diocésains : aucun couple ni parent homosexuel ne les avait sollicités. C’était une question quasiment de dogme laïque : l’administration locale exigeait que, dans le renouvellement du contrat confiant à des institutions d’Église la prise en charge d’enfants en cas de besoin, soit formellement prévu que les parents pouvaient être deux hommes ou deux femmes. Un tel postulat était bien sûr inacceptable en conscience pour les catholiques, et vouloir l’imposer était une marque de plus de l’intolérance du « politiquement correct ».

Droit au dissentiment

Car ce n’était pas une tentative isolée. Récemment, l’État de Pennsylvanie (dont Philadelphie est de loin la ville la plus importante) a tenté d’obliger des religieuses s’occupant de personnes âgées à cautionner la contraception, même si de fait aucune d’entre elles, de leurs pensionnaires âgées ni de leurs employées n’avaient recours à ces pratiques (voir « Aux États-Unis aussi, la liberté religieuse est menacée« , Aleteia, 11 mai 2020). Le différend est remonté jusqu’à la plus haute instance judiciaire nationale, qui a reconnu inviolable l’objection de conscience pour conviction personnelle (voir « La Cour suprême donne raison aux Petites Sœurs des Pauvres« , Aleteia, 12 juillet 2020).

Source : fr.aleteia.org

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine