Prier en période électorale

Dans une démocratie les rendez-vous électoraux sont des moments importants car ils génèrent de l’agitation, de l’incertitude, des affrontements, des mensonges, de la tromperie, mais aussi des débats, de la réflexion, des choix. Ils sont un rendez-vous à ne pas manquer. Mais comment prier pour notre pays ou pour les candidats en de semblables moments ? La Bible comme toujours nous éclaire et le CPDH, vous propose de mettre en œuvre ce qu’elle recommande.

Dans la première lettre que Paul écrit à Timothée, l’apôtre recommande à son « enfant véritable dans la foi » de « combattre le bon combat, en gardant la foi et une bonne conscience » (1 Timothée 1 : 19). Il écrit ces mots avec une grande préoccupation, on le sent bien à la lecture du premier chapitre de cette épître. Paul se souvient qu’autrefois il était « un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent » et touché par la grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ, il peut alors déclarer avec conviction : « Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver des pêcheurs ; je suis moi-même le premier d’entre eux, mais il m’a été fait grâce afin que Jésus-Christ montre en moi le premier toute sa patience et que je serve d’exemple à ceux qui croiraient en lui » (1 Timothée 1 v. 15-16). Paul n’ignore rien de l’état du monde dans lequel il vit (et qui est semblable au nôtre) : immoralité sexuelle, trafic d’esclaves, mensonge, trahison, meurtre … (v.9-11). Mais Paul ne baisse pas les bras. Celui qui a transformé sa vie peut également transformer la vie de ceux qui, comme lui autrefois, agissent « par ignorance et par incrédulité » (v. 13). C’est ainsi qu’il nous invite à « prier pour tous les hommes mais particulièrement pour ceux qui exercent l’autorité ». Leur influence est grande et de la manière dont ils gouverneront dépendra la paix civile et le respect ou non de la volonté de Dieu pour l’humanité. Prions !

Partagez cette fiche

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email