Procréation

PMA-GPA : la série “Le monde en face” sur France 5, ou l’instrumentalisation de la parole de l’enfant

PMA-GPA : la série “Le monde en face” sur France 5, ou l’instrumentalisation de la parole de l’enfant 2 juin 2020
PMA GPA Une parole libérée ?

Alors qu’un documentaire publié ce mardi sur France 5 prétend éclairer les débats sur le projet de loi bioéthique en donnant la parole à sept enfants (dont 5 mineurs), le docteur Christian Flavigny*, pédopsychiatre et psychanalyste, dénonce la supercherie qui consiste à utiliser les enfants pour justifier une loi contraire à leur intérêt. 

Mardi 2 juin, la série « Le monde en face » sur France 5 prétend éclairer les débats sur le projet de loi de bioéthique en faisant s’exprimer sept enfants issus de PMA (pour les femmes) ou de GPA, filmés en train de répondre à des questions posées sur leur famille. Cinq d’entre eux sont de jeunes mineurs âgés de 8 à 13 ans. Seuls deux sont majeurs (18 et 20 ans). 

Ce documentaire entend montrer que ces enfants sont heureux et que, s’ils ressentent un mal-être, c’est uniquement en raison du « regard pesant » des tiers sur leur histoire et de l’homophobie d’une partie de la société. 

Source : valeursactuelles.com

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine

Commentaire du CPDH

Encore une manœuvre idéologique pour manipuler l’opinion publique et les décisions politiques. Cette fois-ci ce sont des enfants qui sont utilisés à leur insu pour servir les plans des adultes. Si Christian Flavigny, pédopsychiatre, nous explique ce que subissent ces enfants, nous devons de notre côté agir contre cette propagande. Nous vous avons déjà proposé d’écrire aux chaînes d’information qui promeuvent la PMA sans père et la GPA, aujourd’hui nous vous demandons de signaler ce reportage, faisant l’apologie de délits, sur le site de la CSA.

Lire également : France 5 : « PMA-GPA, les enfants ont la parole « , une parole libérée ?