Procréation

Loi bioéthique et PMA : vers la levée de l’anonymat des donneurs

Loi bioéthique et PMA : vers la levée de l’anonymat des donneurs 27 novembre 2020
PMA levée anonymat
Loi bioéthique et PMA : vers la levée de l’anonymat des donneurs – Les débats autour de la révision de la loi bioéthique ont surtout porté sur l’ouverture de la PMA à toutes femmes, occultant des points comme l’arrivée du droit à l’accès aux origines des personnes nées de dons. Un droit pour lequel se bat l’association PMAnonyme. Rencontre avec sa présidente, Camille Chapin-Derennes.

À peine 30 ans, Camille Chapin-Derennes est une jeune femme engagée. Présidente de l’association PMAnonyme, elle n’hésite pas à lutter contre les préjugés qui entourent la Procréation Médicalement Assistée (PMA) et la quête que peuvent avoir les enfants nés de dons de retrouver leurs origines. «Trop souvent, cette demande est mal comprise. Elle est perçue comme un manque d’amour vis-à-vis de nos vrais parents, ceux qui nous ont élevés, désirés et aimés, note-t-elle. Pourtant rien n’est plus faux. J’adore mes parents, qui m’ont expliqué lorsque j’avais 7 ans que j’étais née d’un don. Mais les donneurs nous donnent 50 % de notre patrimoine génétique. Il est logique de vouloir en savoir plus sur qui il est. Connaître sa taille, la couleur de ses cheveux, ses origines, ses antécédents médicaux. Pour autant cela ne veut pas dire que l’on souhaite forcément établir un lien avec les donneurs ».

Les incidences psychologiques du secret

Un message qu’elle ne manquera pas de répéter, pas plus que son cri d’amour pour ses parents, à l’occasion du webinaire organisé le 18 novembre à 17 h par la Mutualité Française Bretagne sur le thème « De mère en FIV, comment conjuguer principes éthiques et PMA ». Parmi les 350 membres de l’association PMAnonymes, on retrouve des enfants nés de dons bien sûr, mais aussi des donneurs et des parents. «C’est un espace d’échanges, une association pour créer du lien, nous proposons aussi des ateliers avec des psychologues, insiste Camille Chapin-Derennes. Car le secret autour des origines a toujours un impact sur les enfants nés de dons ».

Source : ouest-france.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine