Procréation

États-Unis : un bébé naît d’un embryon vieux de 27 ans

États-Unis : un bébé naît d’un embryon vieux de 27 ans 2 décembre 2020
bébé nait embryon vieux 22 ans

États-Unis : un bébé naît d’un embryon vieux de 27 ans – Âgée d’un peu plus d’un mois, Molly Gibson, née en 2020, aurait pu naître à tout moment au cours de ces 27 dernières années.

27 ans, c’est le temps qu’un embryon a mis pour être adopté et permettre la naissance d’une petite fille, Molly. Congelé en octobre 1992, l’embryon l’est resté jusqu’en février 2020, date à laquelle Tina et Ben Gibson, un couple vivant dans le Tennessee (États-Unis), l’a adopté, rapporte la chaîne américaine CNN. En d’autres termes, l’embryon ayant donné vie à Molly en 2020 existait déjà en 1992 alors même que la mère qui l’a porté n’était elle-même qu’une enfant.

Environ 75% de tous les embryons donnés survivent au processus de décongélation et de transfert, et entre 25 à 30% de tous les implants réussissent, a déclaré Carol Sommerfelt, directrice du laboratoire et embryologiste du centre dont est issu l’embryon. Certains se félicitent d’un tel record, permis ici par le National Embryo Donation Center, un organisme à but non lucratif de Knoxville qui stocke des embryons congelés que les patients fécondés in vitro ont décidé de ne pas utiliser. Les familles peuvent adopter ces embryons inutilisés, qui sont ensuite transférés dans l’utérus d’un parent adoptif.

Source : fr.aleteia.org

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine