Procréation

Avec la fermeture des frontières, des failles de la GPA en pleine lumière

Avec la fermeture des frontières, des failles de la GPA en pleine lumière 26 avril 2020
Les failles de GPA mises en lumière

Des couples français qui ont eu recours à une mère porteuse en Ukraine se voient refuser l’entrée dans ce pays pour assister à la naissance de leur enfant. Ils demandent au ministère des affaires étrangères de les aider, mais celui-ci s’y refuse.

Depuis le 17 mars et la décision de l’Union européenne, les frontières se sont fermées partout dans le monde. Parmi les conséquences inattendues, trente à quarante couples de Français, qui ont eu recours à une mère porteuse en Ukraine, ne peuvent se rendre dans ce pays pour assister à la naissance de leur enfant.

La situation de ce pays est en effet particulière. Face à la pandémie de Covid-19, l’Ukraine a adopté des procédures d’entrée sur son territoire très strictes et a fortement encadré les entorses à la fermeture de ses frontières. Pour que leur demande de visa soit étudiée, les couples de Français doivent donc fournir une « note verbale » du ministère des affaires étrangères. Ce document constitue une sorte de feu vert donné par la France à l’Ukraine pour étudier la demande d’entrée sur le territoire. C’est ce document que le Quai d’Orsay refuse de délivrer.

Source : la-croix.com

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine