Fin de vie

Euthanasie : le sondage qui montre que les attentes des Français sont moins évidentes qu’il n’y parait

Euthanasie : le sondage qui montre que les attentes des Français sont moins évidentes qu’il n’y parait 19 mars 2021
euthanasie sondage

Euthanasie : le sondage qui montre que les attentes des Français sont moins évidentes qu’il n’y parait – Réalisée par l’Ifop au début du mois de mars, cette étude montre toute la modération qu’expriment les Français face au débat sur la fin de vie.

Méthodologie

Ce document présente les résultats d’une étude réalisée par l’Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage. L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 048 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée), après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 3 au 4 mars 2021.

Les deux priorités quand on pense à sa fin de vie

Gautier Jardon : Parmi leurs deux priorités concernant leur propre fin de vie, un peu plus d’un Français sur deux (55%) cite une réponse en lien avec l’accompagnement, dont 38% le fait d’être accompagné par des proches.

Ils sont également une petite moitié à mentionner comme priorité le fait de ne pas subir de douleur (48%) et ne pas faire l’objet d’un acharnement thérapeutique (46%) tandis que pouvoir obtenir l’euthanasie est cité par un quart d’entre eux (24%).

L’âge semble structurer en partie la perception de la fin de vie. Moins les répondants sont âgés et plus ceux-ci sont enclins à placer l’accompagnement en général parmi leurs priorités. Concernant le fait de pouvoir obtenir l’euthanasie, cette priorité est davantage partagée par les cadres (35%) que par le reste de la population.

Question : Quand vous pensez à votre propre fin de vie, quels sont parmi les points suivants les deux qui vous semblent prioritaires ?

(*) Total supérieur à 100, les interviewés ayant pu donner deux réponses
(**) Le TOTAL Accompagnement correspond à la proportion totale des répondants ayant sélectionné au moins l’une des réponses suivantes : « Etre accompagné par ses proches », « Etre soulagé psychologiquement », « Etre aidé socialement » et « Etre soutenu spirituellement ».

Source : atlantico.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine