Biotechnologies

La biométrie dans le top 5 des technologies émergentes

La biométrie dans le top 5 des technologies émergentes 13 juin 2020
Biométrie, technologie émergente

La biométrie a gagné deux places sur la liste du « Top 10 des technologies émergentes pour 2020 » de la communauté des technologies émergentes de CompTIA, devançant la robotique et la blockchain pour prendre la cinquième place.

L’intelligence artificielle et la 5G seront les moteurs de la révolution technologique, selon le communiqué, et sont suivies par l’Internet des objets (IoT) et l’informatique sans serveur (ou severless computing). La troisième édition présente les technologies émergentes qui offrent les possibilités les plus immédiates de nouvelles opportunités d’affaires et de revenus pour les entreprises technologiques.

« Des deux, l’IA va probablement avoir l’impact le plus important à court terme car elle est intégrée dans presque tous les systèmes logiciels et est utilisée dans l’automatisation des processus pour fabriquer des systèmes de plus en plus intelligents » déclare John Rice, président de Think Channel et membre du Conseil exécutif de CompTIA. « L’effet de la 5G prendra un peu plus de temps à se manifester, mais son impact ne sera pas moindre, car elle offre la vitesse accrue et la latence réduite nécessaires pour donner aux autres technologies les bases dont elles ont besoin pour atteindre leur potentiel ».

Source : iatranshumanisme.com

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine

Commentaire du CPDH

S’il est vrai que les nouvelles technologies apportent souvent des avancées et facilitent notre vie, il faut tout de même rester prudent car ces avancées ne sont pas neutres et peuvent même êtres des régressions pour les droits et libertés individuelles. La biométrie par exemple de plus en plus utilisée dans nos téléphones, les processus d’identification etc, est déjà utilisée à grande échelle en Chine par la reconnaissance faciale qui suit en permanence les individus dans leurs déplacements, leurs achats, leur travail, afin de leur allouer des notes de « bons » ou « mauvais » citoyens en fonction de leur comportement, conformes ou non aux règles du gouvernement…. à lire !