Société

Réforme des retraites : Delevoye réplique sur la question des mères de famille

Réforme des retraites : Delevoye réplique sur la question des mères de famille 26 novembre 2019
Réforme des retraites : Delevoye réplique sur la question des mères de famille Dans un rapport publié ce mardi, l'Institut de la protection sociale fait des simu

Dans un rapport publié ce mardi, l’Institut de la protection sociale fait des simulations chiffrant ce que perdraient les mères de famille dans le futur système de retraite, et pointe « des reculs d’une ampleur exceptionnelle » pour les familles de trois enfants. Une analyse « partielle » et « volontairement à charge », a immédiatement réagi le haut-commissaire aux Retraites.

La contre-attaque n’a pas tardé. Le haut-commissaire aux Retraites, Jean-Paul Delevoye, a vertement critiqué, ce mardi, un rapport que venait à peine de publier l’Institut de la protection sociale (IPS). Ce centre de réflexion y affirme que le futur système de retraite universel par point , que veut instaurer le gouvernement, serait particulièrement lourd de conséquences pour les familles, et en particulier pour les femmes.

« La démonstration de l’IPS est un argumentaire partiel et volontairement à charge », tacle dans un communiqué le haut-commissaire. « En retenant le cas d’une femme née en 1963 et partant en retraite à 62 ans au 1er janvier 2025, on ne tient pas compte de la variété des âges de départ à la retraite », pointe-t-il. L’IPS « omet volontairement les inégalités dont souffrent les femmes dans le système actuel », dénonce-t-il aussi.

Source : lesechos.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine