Société

Loi bioéthique : la bataille législative ne fait que commencer

Loi bioéthique : la bataille législative ne fait que commencer 23 octobre 2019
Alliance Vita en action à Toulouse contre l'extension de la PMA à toutes les femmes

Malgré de nombreuses abstentions, les députés ont voté, mercredi 15 octobre et se sont prononcés en faveur des modifications de la loi bioéthique.

Marchons Enfants, collectif de 21 associations lors de la conférence de presse du 15 octobre a annoncé deux dates de mobilisation afin de tenter d’obtenir un moratoire sur ce projet de loi.

Pourquoi demandons-nous un moratoire sur le projet de loi de bioéthique?

Aude Mirkovic répond :

Il ne tient pas compte de l’opinion des français :

  • les États généraux de la bioéthique ont été ignorés,
  • l’académie de médecine a émis de graves réserves qui ont été balayée d’un revers de main,
  • les sondages ne sont pas pris en compte : le dernier en date réalisé par l’IFOP pour la CNAFC les 25 et 26 septembre dernier, montre que :
  • 54% des Français estiment que leur avis n’a pas été pris en compte
  • 91% des français estiment plus souhaitable qu’un enfant soit élevé par un couple et pas par une femme seule
  • et 83% des français sont d’accord avec le fait que chaque enfant a le droit d’avoir un père.
  • L’ampleur de la mobilisation du 6 octobre dernier a été niée.

Source : infos-toulouse.fr

Découvrez la suite de l’article sur le site d’origine