Liberté d'expression et de religion

« Le gouvernement affirme renforcer la laïcité, alors qu’il porte atteinte à la séparation des religions et de l’Etat »

« Le gouvernement affirme renforcer la laïcité, alors qu’il porte atteinte à la séparation des religions et de l’Etat » 18 décembre 2020
laïcité

« Le gouvernement affirme renforcer la laïcité, alors qu’il porte atteinte à la séparation des religions et de l’Etat » – Pour l’historien et sociologue Jean Baubérot, le projet de loi sur les séparatismes « confortant le respect des principes républicains » remet en cause des libertés fondamentales et risque d’être contre-productif.

Entretien. L’historien de la laïcité, ancien conseiller pour la formation et la citoyenneté au cabinet de Ségolène Royal en 1997 et auteur de La loi de 1905 n’aura pas lieu (Editions de la Maison des sciences de l’homme, 2019) et d’Improbables amours. Emile Combes et la princesse carmélite (Editions de la Libre Pensée) réagit à la présentation, le 9 décembre en conseil des ministres, du projet de loi « confortant le respect des principes républicains ».

Le projet du gouvernement a subi des modifications après consultation du Conseil d’Etat. Quelle lecture faites-vous du texte tel qu’il a été présenté en conseil des ministres ?

Dans ses discours de Mulhouse [le 18 février] et des Mureaux [le 2 octobre], Emmanuel Macron cherchait un équilibre entre le séparatisme produit par la République et le radicalisme religieux. Il n’en reste rien dans le projet de loi où les mesures en faveur de la mixité sociale, prévues à l’origine, ont totalement disparu. Leur report annoncé ne rassure pas, loin de là, et montre au contraire où sont les priorités du gouvernement.

Source : lemonde.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine