Société

La Cnil approuve WeData pour l’anonymisation des données de santé

La Cnil approuve WeData pour l’anonymisation des données de santé 5 novembre 2020
La Cnil approuve WeData pour l’anonymisation des données de santé

La société française WeData propose une solution basée sur les avatars pour anonymiser les dossiers de patients à l’hôpital. Ces données de santé peuvent alors être ré-utilisées dans le domaine de la recherche médicale sans risque pour les malades de se faire ré-identifier.

Un consultation chez le généraliste, une ablation de kyste à l’hôpital, un traitement au long cours pour le diabète… Toutes nos données relatives à la santé font partie des données sensibles protégées par le Règlement européen sur protection des données (RGPD). Or ces données sont massivement utilisées dans le monde de la recherche, par les laboratoires pharmaceutiques, les hôpitaux, les centres de recherche ou les universités.

Elles permettent de mieux comprendre les maladies et de mettre au point de nouveaux traitements. Pour être utilisées pour la recherche et la commercialisation, les données de santé doivent être anonymisées. Mais ce processus ne fonctionne pas toujours, ce qui rend possible une ré-identification des patients. Pour résoudre ce problème, la start-up WeData a mis au point une solution d’anonymisation des données. Elle fonctionne sur le principe d’avatars et ne permet pas la ré-identification des patients inclus dans les jeux de données.

Source : usine-digitale.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine