Société

Covid-19 : « Pour les enfants en situation de handicap, il va y avoir de la casse »

Covid-19 : « Pour les enfants en situation de handicap, il va y avoir de la casse » 10 avril 2020
Des enfants en situation de handicap

Les personnes en situation de handicap sont-elles les grandes oubliées de la gestion de la crise sanitaire actuelle ? Si Sophie Cluzel, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, affirmait le contraire lors d’une conférence de presse samedi 4 avril, sur le terrain, les témoignages sont sans appel.  

« D’après ce que je vis sur le terrain, je considère qu’il y a une réelle mise en danger de la vie d’autrui », soutient Olivia*, assistante sociale dans un institut médico-éducatif (IME) de 94 enfants et dans un établissement et service d’aide par le travail (Esat) au sein d’une structure associative nationale. « Il va y avoir de la casse », insiste-t-elle, souhaitant dénoncer un drame sanitaire, qui semble se dérouler dans une relative indifférence…

En amont du confinement, aucun matériel (masques, gel ou gants) n’a été livré aux structures de l’association pour protéger à la fois le personnel médico-social et les enfants accompagnés. « Nous ne sommes pas protégés, le Gouvernement ne nous a pas doté d’un quelconque équipement, affirme Olivia. Aujourd’hui, de nombreux professionnels sont malades, donc en arrêt. Et nous faisons face à un manque de personnels pour prendre en charge les personnes en situation de handicap résidant dans des foyers. » Seule solution : réquisitionner des personnels médico-sociaux pour intervenir en urgence, « ce qui paraît normal car la continuité des soins doit être assurée… En revanche, nous ne sommes pas formés à la prise en charge médicale », rappelle-t-elle. Lors d’une conférence de presse le 4 avril dernier, Olivier Véran, ministre de la Santé, et Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, ont annoncé un renforcement des mesures de prévention au sein des établissements accompagnant des personnes en situation de handicap. Qu’en est-il de sa mise en œuvre sur le terrain ?

Source : egora.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine