Société

Contre les violences faites aux femmes ? Dénoncez la prostitution et la GPA !

Contre les violences faites aux femmes ? Dénoncez la prostitution et la GPA ! 26 novembre 2019
Contre les violences faites aux femmes ? Dénoncez la prostitution et la GPA !

Trois militantes alertent après que des féministes opposées à la prostitution ou à la gestation pour autrui (GPA) se sont fait agresser lors des manifestations organisées par le collectif « Nous Toutes » contre les violence à l’égard des femmes. Pour elles, la prostitution et la GPA sont également à combattre.

Le 25 novembre est la « journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ». Ce sont les Nations unies qui ont établi cette date, et qui ont aussi défini la violence à l’égard des femmes comme « tous actes de violence dirigés contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée ».

Ce samedi, en France, à l’appel du mouvement NousToutes, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer l’une des formes les plus graves de ces violences : le féminicide. Les meurtres et les assassinats de femmes, en raison de leur sexe, ont augmenté cette année. Les plaintes portées par plusieurs d’entre elles, leurs demandes d’aide, n’ont pas empêché leurs agresseurs de les tuer. Pourquoi ?

DES VIOLENCES IGNORÉES

Car le féminicide s’inscrit dans une suite de violences que peuvent subir les femmes. Des violences générées ou tolérées par un système (social et politique) dans lequel des pratiques sociales et des comportements qui causent des préjudices ou des souffrances aux femmes, sont considérées comme acceptables, et donc acceptées. Toutes les personnes qui ont manifesté samedi ont voulu dénoncer les féminicides. Mais toutes ne sont pas prêtes à reconnaître l’ensemble des pratiques qui participent du système patriarcal et dont le féminicide est l’une des formes les plus visibles, mais seulement l’une de ses formes.

« La propagande en faveur de la prostitution et de la GPA est présente depuis plusieurs mois dans de nombreux médias »

Source : marianne.net

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine

Commentaire du CPDH

Vestibulum euismod, ligula ut dignissim aliquam, orci enim consequat velit, a auctor nulla quam non ante. Duis auctor accumsan odio, nec vehicula metus pellentesque sed. Nullam magna ipsum, congue viverra congue eu, porta vel sapien.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec accumsan blandit molestie. Quisque dictum at dui quis malesuada. Aenean tincidunt condimentum velit, sit amet bibendum magna faucibus sed. Cras semper turpis nec ultrices molestie. Vestibulum eget egestas quam. Ut sed sem sollicitudin, pulvinar neque sed, accumsan diam.