Education Procréation Société

Com’, éducation, lobbying : comment les associations LGBT bataillent pour la PMA

Com’, éducation, lobbying : comment les associations LGBT bataillent pour la PMA 29 juillet 2019

« Un moment crucial »… Avant la présentation du projet de loi bioéthique qui ouvre la PMA à toutes les femmes, les associations LGBT redoublent d’effort.

« C’est maintenant que ça se joue ! » Au sein des associations LGBT, c’est l’effervescence : vendredi 26 juillet, le projet de loi bioéthique, comprenant l’ouverture de la procréation médicalement assistée(PMA) à toutes les femmes, sera présenté en Conseil des ministres, avant d’être examiné au Parlement en septembre. Pourtant, pas de triomphalisme dans les rangs, mais une inquiétude et une mobilisation de tous les instants. C’est « un moment crucial », résume à L’Express Nicolas Faget, porte-parole de l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL).  

Il faut dire qu’en dépit de promesses de campagnes successives, et du feu vert du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) en 2017, François Hollande puis Emmanuel Macron ont reporté durant sept ans le texte – désireux de ne pas réveiller les opposants au Mariage pour tous. Mais cette fois, la communauté LGBT est bien décidée à défendre sa loi. Campagnes de communication, lobbying, éducation des médias… Rien n’est laissé au hasard pour gagner la bataille de l’opinion. Et voir, enfin, l’extension de la PMA inscrite dans la loi.

Commentaire du CPDH

Vestibulum euismod, ligula ut dignissim aliquam, orci enim consequat velit, a auctor nulla quam non ante. Duis auctor accumsan odio, nec vehicula metus pellentesque sed. Nullam magna ipsum, congue viverra congue eu, porta vel sapien.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec accumsan blandit molestie. Quisque dictum at dui quis malesuada. Aenean tincidunt condimentum velit, sit amet bibendum magna faucibus sed. Cras semper turpis nec ultrices molestie. Vestibulum eget egestas quam. Ut sed sem sollicitudin, pulvinar neque sed, accumsan diam.

Source : Lexpress.fr

Découvrez la suite de l’article sur le site d’origine