Société

Affirmer ne pas vouloir embaucher de personnes LGBT viole le droit de l’UE

Affirmer ne pas vouloir embaucher de personnes LGBT viole le droit de l’UE 23 avril 2020
ne pas vouloir embaucher de personnes LGBT viole le droit de l'UE

La Cour de justice de l’Union européenne a donné raison, ce jeudi, à une association LGBT. Celle-ci avait attaqué en justice un avocat qui avait déclaré, à la radio, ne pas vouloir recruter, ni faire travailler, des personnes homosexuelles dans son cabinet.

Affirmer publiquement ne pas vouloir embaucher de personnes LGBT est contraire au droit de l’Union européenne et peut justifier que la justice d’un Etat membre soit saisie d’une plainte. Ainsi l’a estimé, ce jeudi, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

La juridiction établie à Luxembourg était interrogée sur ce point par la Cour de cassation italienne, dans le cadre d’un litige en Italie entre une association de défense des droits des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bis et trans) et un avocat accusé d’homophobie.

« Discrimination fondée sur l’orientation sexuelle » vs « liberté d’expression »

Cet avocat, rappelle la CJUE dans un communiqué, avait déclaré dans une émission radiophonique ne pas vouloir recruter ni faire travailler de personnes homosexuelles dans son cabinet.

Source : 20minutes.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine