Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Société

Société

Agnès Thill, opposée à la PMA pour toutes, qui avait dénoncé dans un tweet« un puissant lobby LGBT à l’Assemblée nationale », vient d’être entendue par la commission des conflits de son parti. Finalement, elle ne sera pas exclue : elle a écopé d’un rappel à l’ordre, une sorte de liberté surveillée. Mais attention à ne pas récidiver ! En revanche, les propos injurieux de ses collègues à son encontre n’ont pas été sanctionnés. Quant à Marlène Schiappa, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, elle reste aux abonnés absents.

Depuis plusieurs mois, Agnès Thill subit les pressions et les moqueries d’élus de la majorité, en raison de sa foi catholique. Son opposition à l’extension de la PMA est, aux yeux de ses détracteurs, le signe d’un obscurantisme intolérable :« Depuis dix mois, je vis un enfer », confie-t-elle, « je suis harcelée par mes collègues, ma situation est réellement invivable, insupportable ». S’en prendre au lobbyisme LGBT, quel crime abominable ! Ce lobbyisme n’existe pas, c’est bien connu !

  Source: www.bvoltaire.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

vendredi, 22 février 2019 00:00

Manif pour tous: Schiappa s'excuse

Marlène Schiappa "présente (ses) excuses à toutes les personnes qui auraient pu se sentir sincèrement blessées" par ses propos dans le magazine Valeurs actuelles de cette semaine, où elle évoquait une "convergence idéologique" entre la Manif pour tous et les "terroristes islamistes".

  Source: http://www.lefigaro.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Dans un entretien à « Valeurs actuelles », la secrétaire d’Etat « souligne l’existence d’une convergence idéologique » entre La Manif pour tous et « les terroristes islamistes ».

Les déclarations de la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, à propos de La Manif pour tous, font grincer des dents à droite, certains y voyant une « faute », d’autres une « insulte ». Dans un entretien à Valeurs actuelles jeudi 21 février, Mme Schiappa souligne « l’existence d’une convergence idéologique » entre La Manif pour tous et les terroristes islamistes», sans toutefois les mettre « sur le même plan ».

  Source: www.lemonde.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

«AMALGAME»Dans une interview accordée à « Valeurs actuelles », Marlène Schiappa avait évoqué « l’existence d’une convergence idéologique » entre la Manif Pour Tous et « les terroristes islamistes ».

La Manif pour tous va porter plainte, vendredi, devant la cour de justice de la République contre Marlène Schiappa pour « diffamation publique ». Dans un communiqué publié ce jeudi, le collectif dénonce les propos « scandaleux » tenus dernièrement par la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes, qui sont « une insulte gravissime aux millions de Français mobilisés depuis 2012 pour témoigner pacifiquement de leur attachement à la famille ».

  Source: www.20minutes.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Une large majorité de Français (77%) souhaiterait que soit mis en place un RIC "de proposition", qui permettrait à la population de voter des lois qui n'émaneraient pas du Parlement, selon une étude publiée par Valeurs actuelles.

Le référendum d'initiative citoyenne (RIC), réclamé par les "gilets jaunes", séduit de nombreux Français. Deux tiers de la population adhèrent au principe de cette consultation, indique un sondage Ifop publié mercredi 6 février. Si 90% des personnes interrogées ont entendu parler du RIC, 31% ne voient pas de façon précise de quoi il s'agit, nuance l'étude.

  Source: www.boursorama.com

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

La méthode de consultation mise en place pour organiser les Etats généraux de la bioéthique devrait servir d’exemple au grand débat national, estiment dans une tribune au "Monde" Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé, et Pierre-Henri Duée, président de la section technique du CCNE.

Tribune. Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) annonçait, il y a un an, le calendrier et la méthode des Etats généraux de la bioéthique (EGB). Contrairement aux thèmes choisis pour la présente consultation (la fiscalité, l’organisation des services publics…), un grand nombre de thématiques définies par le CCNE pour amorcer le débat ne figuraient pas dans les sujets de préoccupation des citoyens. En dehors de la procréation ou la fin de vie, des sujets comme l’intelligence artificielle, la génomique, les cellules souches ou encore les greffes d’organes sont des thèmes complexes et techniques.

  Source: www.lemonde.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Page 1 sur 12

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.