ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Gender

Gender

L’écriture inclusive occupe une large place dans les débats médiatiques et le sujet échauffe les esprits par médias interposés. Les philosophes répondent aux féministes, les politiques tergiversent, le système éducatif se divise ; quant aux académiciens, ils n’entendent certainement pas égratigner notre langue française sous prétexte de damer le pion au masculin. Ils vont même jusqu’à dénoncer haut et fort ce crime de lèse-majesté.

Commentaire du CPDH :

Encore une avancée pour les lobbies pro-genre. La Cour constitutionnelle allemande a demandé aux députés de légiférer sur la reconnaissance d'un "troisième sexe" sur les actes de naissance des personnes intersexuées et transgenres.

Au Royaume-Uni, un amendement a été déposé par le gouvernement britannique pour que soit modifié le terme «femme enceinte» par «personne enceinte» dans l'engagement des Nations unies visant à protéger les femmes enceintes de la peine de mort à travers le monde.

Le clivage masculin/féminin est-il dépassé ? Au cinéma, au théâtre, au musée, dans les médias et les défilés de mode, la « fluidité du genre » est le sujet du moment, bousculant les frontières établies et les stéréotypes liés aux sexes. Ces questions d'identité sexuelle et de genre sont de plus en plus présentes dans le débat public, aux États-Unis, mais aussi en Europe, où elles suscitent parfois d'âpres batailles idéologiques.

"Transgenre", "fluide", "intersexe": un nouveau lexique des genres voit le jour pour décrire la fin du modèle binaire hommes/femmes et accompagner l'émergence de nouvelles identités sexuelles.

Les cliniques du NHS permettent à des douzaines d'adolescents transgenres de congeler leurs spermatozoïdes ou de conserver leurs ovocytes pour leur permettre de procréer après un changement de sexe.

Page 1 sur 14

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.