Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 31 octobre 2018 00:00

« En soins palliatifs, chaque personne est respectée jusqu’au bout »

Écrit par 

Quand on travaille dans une unité de soins palliatifs, comme Sophie Dicchi à la clinique Sainte-Élisabeth de Marseille, on est confronté chaque jour à la mort. Mais tout est fait pour apaiser les derniers moments du patient, dans le respect et l’écoute. Témoignage.

« Il ne faut jamais oublier d’où l’on vient. À la base, je suis infirmière. Quand j’ai commencé à travailler, j’ai été confrontée à des situations de fin de vie, à une époque où les soins palliatifs étaient quasi inexistants. Il arrivait que l’on injecte du chlorure de potassium et c’était la mort en direct…

Avant, on cachait tout. Aujourd’hui, les patients ont des droits : le droit de savoir ce dont ils souffrent, les traitements qu’on leur procure…

Je suis arrivée, en février 2014, à la clinique Sainte-Élisabeth, à Marseille, qui abrite notamment une unité de 22 lits en soins palliatifs. Directrice des soins, je veille à la qualité et à la sécurité des soins, en étroite collaboration avec l’ensemble de l’équipe médicale : médecins, infirmières, aides-soignantes, etc. mais aussi avec les psychologues, les assistantes sociales…

  Source: ouest-france.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.