Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 05 mars 2018 00:00

Mais qui veut mourir dans l'indignité ?

Écrit par 

Franchement qui veut mourir dans l'indignité ? Perclus de douleur ? Seul, abandonné ? Mort-vivant malade désorienté, considéré comme une charge par le reste de la société âgiste ?

A chaque rapport sur la fin de vie en France et sur le faible déploiement de la culture palliative dans notre pays, la question se pose.

Notre République a fait évoluer la loi Leonetti devenu Claeys-Léonetti en 2016.
Mais sans attendre sa communication sur ses nouveaux outils (écrire ses directives anticipées, désigner sa personne de confiance, proposer la sédation profonde...), sans investir dans le déploiement d'une culture palliative (formations des soignants, équipes dédiées aux soins palliatifs...), voici un nouvelle tribune dans le Monde signée ce 27 février par 156 députés issus de la majorité, qui appelle à légiférer à nouveau en faveur de l'euthanasie, du suicide assisté, pour mieux encadrer les droits et liberté de mourir des personnes en fin de vie.

L'occasion de nous interroger sur la fin de vie et les trois valeurs clés de notre République : la liberté, l'égalité et la fraternité

  Source: agevillage.com

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.