ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 05 décembre 2017 00:00

la Sarco Capsule, euthanasie et suicide en 3D

Écrit par 

Le Dr Philip Nitschke se considère comme le Elon Musk du suicide assisté – et sa dernière invention mortel, la Sarco, est sa Tesla.

Newsweek a interviewé le docteur de 70 ans immédiatement après que l’état de Victoria en Australie, son pays d’origine, a voté cette semaine un loi pour légaliser l’euthanasie.
Jeune diplômé de l’école de médecine, Nitschke s’est trouvé attiré par le monde de l’euthanasie et par le travail du Dr Jack Kevorkian, le plus célèbre promoteur de l’euthanasie aux États-Unis.

En 1997, il a fondé Exit International, un organisme sans but lucratif qui milite pour la légalisation de l’euthanasie. En 2006, il a publié le Peaceful Pill Handbook , qui enseigne les moyens efficaces de se suicider.

Il a créé sa version d’un «exit bag», qui agit comme un masque de respiration, avec du monoxyde de carbone remplaçant l’oxygène. Sa dernière invention, la Sarco capsule, est la réponse à des problèmes esthétiques. La machine est élégante, souligne Nitschke, luxueuse. Le produit fini ressemble à un vaisseau spatial digne de Star Trek. Elle se compose d’une base qui contient des bidons d’azote liquide et un compartiment amovible, qui peut être utilisé comme un cercueil. L’ensemble sera open-source et pourrait théoriquement être imprimé en 3-D partout dans le monde.

  Source: funeraire-info.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.