Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Accueil de la vie

Accueil de la vie

" Nous donnerons à chaque enfant le meilleur départ possible dans la vie en veillant à ce qu'il reçoive les meilleurs soins médicaux possibles dès son entrée dans le monde".

Le Royaume-Uni pourrait commencer à offrir le séquençage complet du génome à chaque enfant né dans le pays, selon un responsable.

Le secrétaire d'Etat à la Santé, Matt Hancock, voit dans la généralisation future du séquençage génétique un moyen d'offrir des soins "prédictifs et personnalisés" aux enfants atteints de maladies rares et d'autres maladies génétiques, selon The Telegraph.

Bien que les tests puissent théoriquement améliorer le traitement médical, ils soulèvent aussi une foule de questions sur la confidentialité médicale, le consentement et l'avenir de la race humaine.

  Source: iatranshumanisme.com

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Des médecins d’Athènes et de Barcelone ont annoncé avoir fait naître mardi dernier un "bébé à trois parents", dans le cadre d’un projet de recherche sur la fécondation in vitro (FIV) avec don de mitochondries. Le bébé, qui pèse 2,9 kg, est né à Athènes, d’une mère grecque de 32 ans ayant suivi un parcours de PMA à Barcelone. Elle avait déjà subi quatre cycles de FIV qui avaient échoué. Cette fois la FIV a été effectuée avec un spermatozoïde, un ovocyte issu d’une donneuse et un ovocyte de la patiente (cf. A Barcelone, une femme enceinte d'un bébé « à trois parents »).

  Source: www.genethique.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Après Washington, la marche pour la vie se tenait ce dimanche à Paris. Malgré une omerta médiatique quasi générale, elle aura réuni 45 000 marcheurs.

Chaque année, depuis 10 ans, la Marche pour la Vie nous invite à rappeler que la vie doit être respectée de ses tout débuts jusqu'à sa fin.

Lord Robert Winston, pionnier de la FIV en Grande-Bretagne, alerte sur les risques eugéniques auxquels le recours à la fécondation in vitro (FIV) peut mener.

Saisi le 16 mars 2012 d’une Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC), le Conseil constitutionnel a déclaré conforme à la Constitution le droit en vigueur relatif à l’accouchement sous X. En France, entre 600 et 700 femmes seraient chaque année concernées. Malgré cette décision de conformité, le débat est cependant loin d’être apaisé : les enfants nés sous X réclament le droit de connaître leurs origines. La difficulté consiste donc à trouver ce point d’équilibre délicat entre le droit de la mère et celui de l’enfant.

Page 1 sur 3

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.