Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 15 mars 2016 00:00

CRISPR : L’Académie de médecine publie un rapport inquiétant

Écrit par 

La technique du CRISPR/Cas9 fascine et inquiète. Entre intérêt et préoccupation, ses applications ont fait la une des médias depuis le mois d’avril 2015, alors que des chercheurs chinois annonçaient l’avoir utilisée pour modifier le génome d’embryons humains (cf. Manipulation génétique sur l'embryon : une transgression inquiétante). Le débat met du temps à se lancer en France, et les réactions des autorités compétentes tardent à émerger.

Une première communication vient de l’Académie de médecine, qui a publié le 16 février dernier une « information » intitulée « modifications du génome des cellules germinales et de l’embryon humain », et signée notamment par Pierre Jouannet[1], Alain Fisher[2] et Jean-François Mattei[3].

Il s’agit d’un premier volet, qui ne traite pas encore des questions éthiques, ni des « applications non médicales » de CRISPR.

Les premières conclusions sont inquiétantes, venant d’une autorité symbolique en France : « L’absence d’application clinique ne doit pas empêcher les recherches fondamentales et précliniques dans le domaine, y compris sur les cellules germinales et les embryons humains, afin notamment de mieux connaitre les mécanismes régulant la gamétogenèse et le développement précoce de l’embryon ainsi que leurs anomalies. Elles devraient donc être autorisées et soutenues quand elles sont scientifiquement et médicalement pertinentes ». Selon ce rapport, la technique n’est pas à ce jour assez « sûre » et « efficace » pour être utilisée sur des embryons qui seraient ensuite implantés. Toutefois, cette méthode incertaine devrait pouvoir être utilisée sur des embryons qui seront ensuite détruits.

  Source: genethique.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.