Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Addictions

Addictions

S'il est toujours délicat de parler d'addiction, la vaste enquête menée par le Fonds actions addictions, la Fondation Gabriel Péri et la Fondation pour l'innovation politique mettent en évidence une très forte consommation d'écran, de réseaux sociaux et de pornographie chez les jeunes de 14 à 24 ans. Des « comportements d'allure addictive » qui peuvent avoir un retentissement sur la vie quotidienne et sexuelle.

Internet est partout. À l’école, à la maison, dans les jeux et les espaces récréatifs. Dans un monde hyper connecté, c’est hyper difficile de décrocher.

Une nouvelle étude portant sur l’utilisation addictive des smartphones rapporte que cette dépendance pourrait être davantage hypersociale qu’antisociale.

Du petit café du matin à la cigarette de la pause déjeuner en passant par l’achat compulsif du samedi, nous sommes tous accro à quelque chose. Et ce n’est pas anodin.

L'addiction à la technologie est devenue un sujet actuel de préoccupation, tant nous passons un temps sans cesse plus important devant nos écrans de smartphones ou de PC. Des conférences se sont même tenues sur cette problématique du "temps volé" aux individus par les technologies. Et des pistes pour s'en désintoxiquer ont été imaginées par les spécialistes repentis du marketing. 

mercredi, 31 janvier 2018 00:00

Le numérique est-il toxique ?

Tout va très vite et de plus en plus vite. Aussi bien au niveau des moyens de communication, des transports, que de la consommation, nous sommes perpétuellement entraînés dans une spirale de vitesse dont on ne connaît pas la fin. C’est dans le domaine du numérique que ces changements rapides sont les plus visibles. Mais comment les nouvelles technologies conditionnent-elles vraiment notre cerveau, nos actions, nos relations sociales et nos vies ?

Page 1 sur 11

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.