ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 08 janvier 2018 00:00

Jacques Testart sceptique sur les Etats généraux de la bioéthique

Écrit par 

Les Etats généraux de la bioéthique se tiendront du 18 janvier au 7 juillet. Cette pratique, rendue obligatoire par la loi de 2011, doit « ouvrir le débat le plus largement possible » avant la révision de la loi de bioéthique. Le recours « à des conférences de citoyens », prévu par la loi, est commenté par le chercheur Jacques Testart dans une tribune du Monde.

En 2009, de tels Etats Généraux « s’étaient déroulés dans un grand laxisme procédural et avaient conduit à des conclusions annoncées à l’avance par la ministre » de l’époque, Roselyne Bachelot. Des carences confirmées lors de nouvelles consultations citoyennes en 2013 sur la fin de vie et en 2014 sur la PMA, imputables à la précipitation et au manque de moyens. Pour les états généraux à venir, de nouvelles procédures semblent être à l’ordre du jour. Pour le chercheur, « si l’on veut construire des règles qui correspondent au ‘bien commun’, plusieurs principes doivent être respectés » : une expertise scientifique à sa juste place, indépendante et contradictoire ainsi que des citoyens consultés représentatifs de la population, « suffisamment informés avant de s’exprimer » et non influencés par des « intérêts particuliers ». Il met en garde à ce sujet contre la proposition d’un « CCNE des citoyens » qui feraient une large place aux associations de patients : « Tout comme les praticiens, les patients ne sont pas neutres, pour la plupart ils sont engagés dans la défense légitime de solutions à leurs problèmes, même si ces solutions sont susceptibles de s’opposer à l’intérêt commun ». Enfin, l’avis rendu public doit être celui rédigé par cet échantillon de citoyens et non l’interprétation qu’en a fait l’organisateur.

  Source: genethique.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.