ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Bioéthique

Bioéthique

Les états généraux de la bioéthique sont lancés jeudi par le Comité consultatif national d'éthique (CCNE). Ces échanges entre simples citoyens, experts, médecins, religieux et associations, mais aussi étudiants et lycéens, seront clos le 7 juillet par un événement d'«ampleur nationale».

RÉCIT - Alors que la loi française ne permet pas aux enfants nés d'une insémination artificielle avec donneur d'accéder à leurs origines, Arthur Kermalvezen raconte l'incroyable enquête génétique et généalogique qui l'a conduit jusqu'à son père biologique.

Les débats de société prennent souvent en France des allures de guérillas aux enjeux idéologiques passionnels. En proposant des états généraux de la bioéthique, en renouant un dialogue avec les Églises et les diverses familles de pensée, le président Macron entend « agir de manière apaisée ».

Qui a le droit de vivre et qui a le devoir de mourir ? C’est la bioéthique qui est censée nous donner des réponses sur la fin de vie, la procréation médicalement assistée, le clonage, etc.

Les Etats généraux de la bioéthique se tiendront du 18 janvier au 7 juillet. Cette pratique, rendue obligatoire par la loi de 2011, doit « ouvrir le débat le plus largement possible » avant la révision de la loi de bioéthique. Le recours « à des conférences de citoyens », prévu par la loi, est commenté par le chercheur Jacques Testart dans une tribune du Monde.

FIGAROVOX/TRIBUNE - Alors que le pays s'engage dans une consultation de longue haleine en vue de réviser les lois de bioéthique, des sondages récents rouvrent le débat sur la GPA. Pour le Collectif pour le Respect de la Personne (CoRP), le prix à payer serait de renoncer définitivement au principe d'égalité.

Page 1 sur 70

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.