Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

vendredi, 17 mai 2019 00:00

L' ACCÈS À LA CULTURE ET À L' ART, UN DROIT FONDAMENTAL

Écrit par 

Depuis 5 ans, Hors la rue propose des ateliers de médiation artistique à des mineurs victimes de traite. Ces activités sont l’occasion de faire une pause dans leur quotidien, de s'exprimer, de se rencontrer autrement, de retrouver une place d'enfant.

Les ateliers d'art thérapie

Ateliers individuels

Différentes médiations sont utilisées telles que la peinture, le modelage ou le conte. Elles sont choisies par le jeune ou proposées par l’art-thérapeute, afin de s'adapter au mieux aux besoins. Le travail créatif, source de plaisir en lui-même, permet à l'enfant de se découvrir en se connectant à ses émotions et à son imaginaire. Et il facilite la création d'un lien de confiance avec la thérapeute qui permet d'engager un travail de symbolisation (digestion psychique des vécus par la mise en représentation). Pour des jeunes aux parcours souvent traumatiques et en situation de vulnérabilité, cet espace constitue un lieu d’expression, de reconstruction et de valorisation. Il s'inscrit ainsi dans un processus de résilience.

Ateliers collectifs au centre

Un atelier collectif hebdomadaire à lieu au centre. En 2018, un atelier de Marionnette Bunraku a été mis en place. De la fabrication de la structure au modelage, de la couture à la peinture, les jeunes ont passé sept séances à construire ces marionnettes. Dans un esprit ludique, cet atelier a permis à chacun de se valoriser à travers une tâche spécifique. Le long processus de création a contribué à intégrer facilement les nouveaux venus tout en maintenant une bonne dynamique de groupe dans un esprit d’écoute et de coopération. Les 13 autres séances ont été consacrées au jeu de marionnettes lui-même. Les marionnettes, mises en jeu par des outils du théâtre forum, permettent d’évoquer certains sujets sensibles qui ne sauraient s’exprimer avec des mots.

A travers des exercices, les enfants et les adolescents ont pu aborder leur vécu, leurs représentations, leurs émotions, leurs questionnements. Au mois de mai 2018, les jeunes, après deux journées entières de répétition, ont donné une représentation dans un café-théâtre associatif à Paris, devant un public composé de membres et de soutiens de notre association qui a réservé aux marionnettistes en herbe un accueil chaleureux. Pour chacun d’entre eux cet évènement était leur première expérience de la scène. Les applaudissements du public, l’accompagnement bienveillant

de l’équipe éducative et de l’art-thérapeute, et la production de photos et de vidéos du spectacle dont ils n’étaient pas peu fiers sont autant d’éléments qui ont rendu les jeunes heureux de cette expérience.

  Source: www.contrelatraite.org

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.