Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

dimanche, 10 décembre 2017 00:00

Un citoyen peut rendre une entreprise verte avec 15 €

Écrit par 

En devenant actionnaire un citoyen peut contraindre un géant pétrolier à respecter davantage l'environnement. Cette façon de militer sera mise en évidence lors du Sommet climat, mardi 12 décembre, à Paris.

Deux ans déjà depuis l'Accord de Paris sur le climat, ratifié comme un seul homme par tous les dirigeants de la planète. Mais ce traité n'étant pas contraignant, l'économie mondiale continue de rouler vers les 4 °C de réchauffement climatique.

Si des grands patrons traînent des pieds pour verdir leurs activités, il ne tient qu' « aux citoyens de les y contraindre, en devenant actionnaires », suggère Harald Condé-Piquer, analyste du centre de recherches français Novéthic. En France, par exemple, il suffit de débourser 14,83 € (cotation Euronext, vendredi 8 décembre) pour acheter une action chez Engie, anciennement GDF Suez, et rejoindre une coalition d'investisseurs.

Des actions trop polluantes

Cette coalition a devant elle plusieurs armes. La première est le dépôt d'une résolution, par exemple, pour demander à l'entreprise de fixer des objectifs plus ambitieux de réduction d'émissions de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement de la planète. Si cette résolution ne donne rien, il existe d'autres outils : le vote contre les rémunérations des dirigeants, le refus d'approuver les comptes de l'entreprise et, en dernier recours, un désinvestissement total de l'entreprise.

  Source: ouest-france.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Dernière modification le mercredi, 13 décembre 2017 13:42
CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.