ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

dimanche, 03 décembre 2017 00:00

Naviguer sur Internet n’est pas anodin pour la planète

Écrit par 

Lorsque nous naviguons sur la toile, ce n’est pas sans conséquences pour la planète…

Si je vous demande quel est le point commun entre le trafic aérien et Internet ? Leur bilan carbone, les deux activités ont le même effet sur le réchauffement climatique (2% des émissions de CO2) et Internet représenterait même 7% de la consommation électrique mondiale d’après un rapport de l’ONG Greenpeace.

Un bilan qui ne se limite pas aux émissions de gaz à effet de serre ou à la consommation électrique

Non car il faut prendre en compte tous les maillons de la chaine :

Du début à la fin de vie des terminaux (ordinateurs, smartphones, tablettes…), mais aussi les infrastructures réseau comme les serveurs ou les réseaux d’accès au web sont énergivores.

Résultat, le blog spécialisé Green IT estime qu’un Internaute moyen pèse 346Kwh d’électricité, 200 kg de gaz à effet de serre et 3000 litres d’eau par an. Pour un total de quelques 3 milliards d’internautes…un chiffre qui n’a que vocation à augmenter…

  Source: franceinter.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.