Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Liberté de conscience

Liberté de conscience

Trois médecins font valoir leur clause de conscience dans un hôpital, le Centre hospitalier Sarthe-et-Loir où l’on ne pratique pas d’avortement, et c’est un scandale national.

Grégor Puppinck dévoile la version la plus récente de la « Déclaration sur l’avortement médicalement prescrit (IMG) », qui devrait être votée par les organisations nationales de médecins lors de l’Assemblée Générale de l’Association médicale mondiale (AMM) le 6 octobre 2018 à Reykjavik. Cette organisation internationale de médecins coopère notamment avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Qu’il s’agisse de l’IVG ou de tout autre acte médical, un médecin peut invoquer la clause de conscience pour ne pas pratiquer un geste. Une clause très réglementée et régulièrement remise en cause.

samedi, 01 septembre 2018 00:00

Défense inattendue de la clause de conscience

La torpeur estivale a probablement eu raison de cette polémique naissante qui en d’autres circonstances aurait peut-être connu plus de succès. Néanmoins, la sortie de la sénatrice socialiste Nadine Grelet-Certenais n’est pas passée inaperçue.

Un pharmacien, Bruno Pichon, de Sallebœuf (Gironde) France, condamné pour avoir refusé de vendre un stérilet en raison des effets potentiellement abortifs du produit, vient de déposer une requête auprès de la Cour Européenne des droits de l’homme (CEDH) "pour faire respecter sa liberté de conscience".

lundi, 27 août 2018 00:00

IVG : puits de conscience

Face à la pénurie de gynécologues, le sujet délicat de la clause de conscience refait surface. Entre liberté de pratique et droit d’accès aux soins, l’épineuse question des convictions morales et religieuses s’invite dans un débat féministe.

Page 1 sur 7

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.