Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Liberté d'expression

Liberté d'expression

Les faits. En Autriche, lors d'une conférence organisée au sein du FPÖ et intitulée «connaissance élémentaire de l'islam», la conférencière et responsable du FPÖ a été condamnée pour avoir dit, à propos du mariage de Mahomet avec une fillette de 6 ans et de sa consommation sexuelle à l'âge de 9 ans: «Comment appelons-nous cela, si ce n'est de la pédophilie?». Elle voulait notamment alerter sur la pratique du mariage des mineurs dans l'islam, suivant l'exemple de Mahomet.

Un article de mathématiques explorant les différences de variabilité du QI entre hommes et femmes a été censuré par peur d'instrumentalisation politique.

Le climat de haine à l'encontre des journalistes qui se développe notamment en Europe et aux États-Unis menace les démocraties, s'inquiète l'ONG dans son rapport annuel publié mercredi.

Avortement, phénomène transgenre, omniprésence de la sexualité, mariage gay… Dans un intense plaidoyer, le pasteur Shane Idleman pose la question, « Pourquoi tout le monde peut exprimer tout ce qu’il veut, alors que l’Église doit rester silencieuse ? »

Selon un sondage récent effectué par l’institut BVA pour le Nouvel Observateur concernant la PMA (Procréation Médicalement Assistée) et la GPA (Gestation Pour Autrui) et d’une façon générale sur les nouvelles parentalités, il apparaît que le jugement des Français sur ces sujets a évolué de façon significative depuis le débat sur le mariage pour tous en 2013.

Pour la troisième année consécutive, le rapport annuel – publié par le Cato Institute aux États-Unis, le Fraser Institute au Canada et l’institut libéral de la Fondation Friedrich-Naumann en Allemagne – brosse un tableau d’ensemble des libertés individuelles, civiles et économiques dans le monde. Il s’appuie sur 79 indicateurs et ce dans 12 domaines spécifiques allant de la liberté religieuse au libre échange.

Page 1 sur 7

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.