ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 05 décembre 2017 00:00

Éducation nationale : le niveau de lecture des écoliers français baisse

Écrit par 

Selon les résultats de l'étude internationale Pirls, menée tous les cinq ans depuis 2001, la France affiche un déclin dans les compétences en lecture et en compréhension de ses élèves de CM1.

Les compétences en lecture et compréhension des écoliers français ont chuté par rapport au tout début des années 2000. Selon l'étude internationale Pirls, réalisée dans 50 pays tous les cinq ans, la France et les Pays-Bas sont les deux seuls pays à afficher des scores à la baisse depuis 2001. Paris comptabilise un score de 511 points, et se maintient donc au-dessus de la barre des 500 points, fixée en 2001 comme la moyenne des performances des pays participant. Dans l'étude 2016, quelques 34 de ces 50 pays ont obtenu un score dépassant les 500 points. La Russie, Hong Kong, Singapour, la Finlande et l'Irlande font partie des pays les plus performants dans le domaine de la lecture et de la compréhension. À l'inverse, le Maroc, l'Egypte, et l'Afrique du Sud ferment la marche.

Les programmes éducatifs en cause ?

L'étude Pirls a testé 320 000 écoliers au total, tous âgés entre 9 et 10 ans, et ayant tous suivi quatre années de scolarité obligatoire (soit le CM1 en France). Ces élèves ont été testés sur leurs capacités à comprendre des textes littéraires ou purement informatifs. C'est sur ces textes informatifs que les écoliers français ont le plus "décliné", avec un score de 510 en 2016, contre 532 en 2001 lors de la première étude Pirls.

  Source: lci.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.