ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 06 novembre 2017 00:00

Jean-Michel Blanquer veut « renouveler » l’éducation prioritaire et la formation des profs

Écrit par 

Jean-Michel Blanquer annonce la tenue prochaine d’une concertation sur l’éducation prioritaire, afin de proposer une nouvelle carte. Il souhaite aussi améliorer la formation initiale et continue des profs.

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le 3 novembre dernier, Jean-Michel Blanquer a annoncé l’organisation, en 2018, d’une concertation sur l’éducation prioritaire, afin d’évaluer sa carte actuelle, et d’en proposer une nouvelle à la rentrée 2019.

REP, REP+ : « une vision géographique renouvelée »

Selon le ministre, une amélioration des échanges interministériels et une « vision géographique renouvelée », avec une plus grande cohérence avec les cartes de la politique de la ville, sont nécessaires sur le sujet de l’éducation prioritaire.

« Les zones de politiques de la ville ne peuvent pas correspondre exactement aux ZEP, mais il doit y avoir une cohérence, et c’est pourquoi nous avons vocation à faire une évaluation de la carte d’éducation prioritaire. C’est un travail structurel qui s’engage », indique-t-il.

Pour Jean-Michel Blanquer, d’une façon générale, la politique d’éducation prioritaire « doit se moderniser pour être réellement efficace ». Selon lui, « elle doit être territoriale, mais aussi individuelle, afin de combattre la fragilité sociale, quel que soit le territoire ».

  Source: vousnousils.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.