Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Le 26 septembre, on ne pourra plus réexaminer l'arrêt de la CEDH obligeant la France à reconnaître la filiation d'enfants nés de GPA à l'étranger. Le fait de ne pas demander le réexamen de cet arrêt est révélateur de la ligne du gouvernement vis à vis de cette question.

Publié dans Bioéthique

Le 26 juin dernier, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) condamnait la France pour son refus de reconnaître la filiation des enfants nés par GPA à l'étranger et exigeait d'elle la transcription à l'état civil de ces derniers. A la suite de cet arrêt, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, a déclaré que le principe d'interdiction absolue de la gestation pour autrui ne serait pas remis en cause et la ministre de la Famille déclaré que la France ne ferait pas appel de cette décision de la CEDH. 

Publié dans Bioéthique

 Jean Leonetti a déjà donné son nom à la loi encadrant la fin de vie. Le député UMP des Alpes-Maritmes souhaite désormais associer son patronyme à la GPA.

Le parlementaire s’apprête en effet à déposer une proposition de loi "visant à lutter contre les démarches engagées par des Français pour obtenir une gestation pour autrui".

Publié dans Bioéthique
Page 8 sur 11