Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Les faits. En Autriche, lors d'une conférence organisée au sein du FPÖ et intitulée «connaissance élémentaire de l'islam», la conférencière et responsable du FPÖ a été condamnée pour avoir dit, à propos du mariage de Mahomet avec une fillette de 6 ans et de sa consommation sexuelle à l'âge de 9 ans: «Comment appelons-nous cela, si ce n'est de la pédophilie?». Elle voulait notamment alerter sur la pratique du mariage des mineurs dans l'islam, suivant l'exemple de Mahomet.

Publié dans Liberté d'expression

La Cour européenne des droits de l'homme a jugé irrecevable la requête introduite en 2015 par des maires refusant de célébrer les « mariages pour tous ». Grégor Puppinck regrette que les juges, pourtant prompts à s'emparer des requêtes concernant la GPA, ne se soucient pas davantage de défendre la liberté de conscience.

Publié dans Liberté de conscience
mardi, 18 septembre 2018 00:00

PMA, GPA : quel rôle va jouer la CEDH ?

La plus haute juridiction européenne a déjà jugé, par le passé, que les enfants illégitimes ont le droit de connaître leur véritable père ; elle doit maintenant se pencher sur le cas d'enfants nés, eux aussi «hors mariage», mais d'une mère porteuse (GPA) et par don de sperme (PMA-anonyme).

Publié dans Bioéthique
Page 1 sur 20