Famille

« Une vie d’écart » : le bénéfice du lien intergénérationnel

« Une vie d’écart » : le bénéfice du lien intergénérationnel 20 octobre 2020
Relations intergénérationnelles

La série « Une vie d’écart », diffusée les 7 et 14 octobre sur Canal plus, s’appuie sur une expérience inédite de lien intergénérationnel. Réalisée par Caroline Delage, le concept est de mettre en lien des personnes résidant en EHPAD et des enfants de moyenne section d’une école maternelle (5 ans).

En complément des activités communes avec les jeunes enfants, l’expérience est commentée par une gériatre, une pédiatre et un psychologue qui observent les fruits de cette rencontre. Au-delà de la tendresse des interactions et de la découverte enrichissante des uns et des autres, le bilan est aussi très positif. Les résidents n’ont plus beaucoup de contacts avec leur famille, ni avec l’extérieur, et sont, au début de l’aventure, assez désespérés de leur situation. Certains vivent leur séjour comme un emprisonnement à vie.

Après ces rencontres, ils témoignent se sentir moins isolés car cela a créé un lien entre eux et amélioré leur moral et leur santé. Les enfants ont, quant à eux, bénéficié de la bienveillance des personnes âgées et d’une plus grande discipline envers les adultes. Il y a, par exemple, des cours de cuisine et de dessin au cours desquels les aînés transmettent leur savoir aux écoliers. Cette expérience a pour objectif d’encourager ce type d’initiative au sein des EHPAD.

Cette action de rapprochement entre les générations rejoint l’expérience du VITA Tour, déployé par les jeunes d’Alliance VITA pendant les mois d’été : ces étudiants vont à la rencontre des personnes âgées en EHPAD et sensibilisent les vacanciers aux défis du grand âge.

Source : alliancevita.org