Théorie du genre

Lutter contre les thérapies de conversion : cette manie de la persécution !

Lutter contre les thérapies de conversion : cette manie de la persécution ! 6 juin 2020
lutte contre thérapies de conversion

Créer une « infraction spécifique pour lutter contre les pratiques de thérapies de conversion en prévoyant des facteurs aggravants pour prendre en compte la situation des mineurs », voilà à quoi s’occupent certains de nos députés pendant cette période si particulière et si menacée.

Une préoccupation qui n’est pas tout à fait nouvelle : depuis des mois, Laurence Vanceunebrock, qui se définit comme « la deuxième députée ouvertement lesbienne à siéger à l’Assemblée nationale », et Bastien Lachaud, condamné aux côtés de Jean-Luc Mélenchon, en septembre 2019, pour « actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire, rébellion et provocation » lors de la perquisition au siège de La France insoumise, traquent ces fameuses « thérapies de conversion ». Des sessions « souvent adossées à des organisations religieuses organisées mais essentiellement évangélistes et catholiques visant à faire devenir hétérosexuelles des personnes homosexuelles ». À la clé, lavage de cerveau, pressions psychologiques et exorcismes, tout un panel de mesures propres à faire dresser les cheveux sur la tête.

Source : bvoltaire.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine

Commentaire du CPDH

Cet article apporte des éléments d’informations intéressants sur quelques-unes des motivations des promoteurs de la proposition de loi « contre les thérapies de conversion ». Se préoccuper de protéger des personnes, oui ; en profiter pour dicter ce qu’il convient de dire ou de croire juste, non !