Sexualité

Assistants sexuels, non merci ! – Lettre ouverte à Sophie Cluzel

Assistants sexuels, non merci ! – Lettre ouverte à Sophie Cluzel 13 février 2020
Assistants sexuels, non merci !

Alors que le gouvernement réouvre le débat sur les « assistants sexuels », Marc-Henri d’Alès, porteur d’une infirmité motrice cérébrale, explique pourquoi cette mesure irait à l’encontre de l’inclusion.

Madame La Ministre,

Lors de votre passage dans l’émission “ Le Grand Rendez-vous“ dimanche 9 Février sur Europe 1, vous vous êtes déclarée en faveur du droit à la sexualité et à l’assistance sexuelle pour les personnes handicapées. Cette intention a été réitérée deux jours plus tard par Emmanuel Macron lors de la Conférence Nationale du Handicap.

Par cette lettre en tant que personne lourdement handicapée et concernée par cette question de société, je tiens à vous dire toute ma colère face à l’hypothèse de sa légalisation. La sexualité n’est pas un droit : la sexualité est l’expression d’un amour entre deux personnes.

Je ne veux pas de cette sexualité de caniveau pour satisfaire ma libido ! Non à cette fausse compassion misérabiliste !

A l’heure de l’égalité des droits entre personnes handicapées et personnes valides, pourquoi légaliser un droit pour les personnes handicapées qui serait refusé pour les personnes valides ?

Source : ombresetlumiere.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine