Famille

Les députés valident les avancées pour accompagner le deuil parental

Les députés valident les avancées pour accompagner le deuil parental 20 mai 2020
Accompagnement du deuil parental

La commission des affaires sociales a voté à l’unanimité la proposition de loi UDI, largement enrichie après son passage au Sénat. Pour mieux aider les parents confrontés à la perte d’un enfant, le texte prévoit 15 jours de congés spécifiques, des aides financières, une protection contre le licenciement et une prise en charge psychologique.

Une fin heureuse pour un sujet tragique. Après un parcours mouvementé, la proposition de loi pour mieux accompagner les parents victimes du décès d’un enfant a été adoptée, sans retouche, mercredi par les députés de la commission des affaires sociales. Le vote devrait être identique, mardi 26 mai, dans l’hémicycle.

Le texte initial, proposé par Guy Bricout (UDI, Agir et Indépendants), proposait de porter de cinq à douze jours le nombre de congés pour deuil parental. Finalement, après le volte-face du gouvernement qui a décidé d’amplifier les mesures à l’occasion de la navette parlementaire au Sénat, les jours de congés seront portés à quinze jours.

De plus, alors que la proposition d’origine ne concernait que les enfants mineurs, elle est désormais étendue aux personnes à charge de moins de 25 ans, y compris celles n’ayant pas de lien familial direct le foyer (par exemple, un enfant recueilli).

Source : lcp.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine