Famille

Enfants moins nombreux, mariage plus heureux ?

Enfants moins nombreux, mariage plus heureux ? 28 avril 2021
enfants moins nombreux

Enfants moins nombreux, mariage plus heureux ? – Menée dans une trentaine de pays, une large étude de psychologues polonais suggère que le niveau de satisfaction au sein d’un couple diminue, plus ce dernier a d’enfants. Et c’est particulièrement vrai pour les femmes non-croyantes et très éduquées.

Y a-t-il encore de bonnes raisons de vouloir faire beaucoup d’enfants ? Entre la pandémie de Covid-19, la crise économique ou le changement climatique, les «childfree» (c’est-à-dire celles et ceux qui rejettent par choix toute idée de progéniture) ont de plus en plus de cordes à leur arc pour justifier leur désir de ne pas être parents.

D’abord, disent-ils, cela permet de rester libre ; ensuite avoir des enfants, c’est aussi une trop lourde responsabilité, et puis ce n’est pas très bon pour l’environnement. Enfin, être parent, on peut aussi le regretter, c’est presque un «métier» (surtout pour les femmes), donc autant vivre heureux et sans mioche dont s’occuper.

[…]

Les parents croyants seraient plus heureux

Mais le niveau d’éducation des géniteurs est aussi à prendre en compte : plus il est élevé, moins les parents (dont le nombre d’enfants est important) sont heureux dans leur couple. Comme s’ils ressentaient une incompatibilité plus forte à exercer leur parentalité, leur vie sociale et leur vie professionnelle. Enfin et inversement, le niveau de religiosité des parents a, lui, une incidence positive sur leur bonheur conjugal. Plus ils sont croyants, alors moins ils seront malheureux que les non croyants qui ont autant d’enfants.

Ce qui pourrait s’expliquer par le fait que les croyances, qui valorisent la famille et les rôles traditionnels et auxquelles ils adhèrent, les protègent en quelque sorte de toute désillusion maritale. Conclusion : plus les femmes non-croyantes et avec un haut niveau d’éducation ont d’enfants, plus elles ont de chances de voir leur bonheur dans leur couple fortement chuter.

Source : liberation.fr

Lire l’intégralité de l’article sur le site d’origine