Education

Méditation à l’école. Un député d’Ille-et-Vilaine travaille sur une expérimentation

Méditation à l’école. Un député d’Ille-et-Vilaine travaille sur une expérimentation 28 octobre 2020

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a annoncé l’expérimentation prochaine de la méditation dite de « pleine conscience », auprès des élèves. Elle est défendue depuis plusieurs années par le député d’Ille-et-Vilaine Gaël Le Bohec. Il va d’ailleurs y être associé.

Le député d’Ille-et-Vilaine Gaël Le Bohec prône, depuis plusieurs années, la méditation dite de « pleine conscience », état pendant lequel notre attention est centrée sur l’instant présent à la fois dans le domaine politique et de l’éducation. Alors qu’un 6e cycle d’initiation est proposé depuis ce mardi 27 octobre 2020 aux parlementaires et à leurs collaborateurs, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé qu’une expérimentation allait être menée à l’école prochainement. Reste à en connaître les modalités. Gaël Le Bohec s’exprime sur le sujet.

Que vous inspire l’annonce du ministre de l’Éducation nationale concernant l’expérimentation de la méditation pleine conscience à l’école ?

Je suis ravi que cette idée se concrétise aussi rapidement. Je suis sensible à ce domaine de la pleine conscience (un état pendant lequel notre attention est centrée sur l’instant présent), Mindfullness en anglais, à la fois en politique mais aussi dans le domaine de l’éducation.

Source : ouest-france.fr

Commentaire du CPDH

Le ministre de l’éducation lance une nouvelle expérimentation à l’école : de la « méditation de pleine conscience » pour aider les enfants. Sans se prononcer sur cette pratique, que le CPDH va chercher à expertiser, nous mettons en lumière plusieurs points de vigilance : le respect de la liberté de conscience des enfants, le respect de l’autorité parentale et le recrutement de professionnels certifiés, aguerris et parfaitement laïcs. Nous pensons qu’une autorisation écrite des parents devrait être demandée, puisqu’il s’agit de techniques qui ne sont pas à visée pédagogique mais comportementale.