Education

#Lundi14septembre. 5 questions sur la polémique des vêtements «provocants» à l’école

#Lundi14septembre. 5 questions sur la polémique des vêtements «provocants» à l’école 15 septembre 2020
Polémique des vêtements «provocants» à l’école

Jupe trop courte, décolleté trop plongeant, trop de maquillage… Depuis plusieurs jours, collégiennes et lycéennes témoignent des remarques qu’elles peuvent recevoir de la part de la direction de leur établissement sur leur tenue vestimentaire. Le mouvement a, depuis, pris de l’ampleur. Et la récente réponse du ministre de l’Éducation nationale suscite la polémique.

Décolletés, mini-jupes, débardeurs courts… Lycéennes et collégiennes ont défié, lundi 14 septembre, la « tenue correcte exigée » imposée par la plupart des établissements scolaires. D’où vient ce mouvement du « 14 septembre » ? Explications.

1. Comment est né le mouvement ?

Le mouvement du « 14 septembre » a vu le jour sur les réseaux sociaux. Et plus précisément sur TikTok, la semaine dernière. Des lycéennes racontent qu’elles se sont vues reprocher ou refuser l’entrée dans leur établissement à cause de leur tenue vestimentaire, jugée inappropriée, soit pour un décolleté, une jupe trop courte, ou un nombril apparent.

Rapidement, les témoignages se multiplient sur le réseau social, mais aussi sur Twitter et sur Instagram. De là émanent les hashtags (mots-dièse) #Lundi14septembre et #libérationdu14.

2. Que s’est-il passé le lundi 14 septembre ?

Ces hashtags, au-delà d’un effet boule de neige sur les réseaux, étaient aussi une invitation aux jeunes filles. Celle à venir en cours, lundi 14 septembre, vêtues de manière « provocante », reprenant ainsi les termes utilisés par les établissements scolaires. Rapidement, le hashtag #Lundi14septembre s’installe dans le top des tendances France de Twitter.

Source : ouest-france.fr

Découvrir la suite de l’article sur le site d’origine