ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

jeudi, 18 mai 2017 00:00

Des avocats préparent le procès du transhumanisme

Écrit par 

France, 2037, 39 ans après Google... le transhumanisme* est devenu une réalité, avec un gouvernement pro-transhumaniste au pouvoir depuis 2 ans. Le nouveau ministre de l'Intérieur promeut la loi de " Transhumanisation des forces de l'ordre ", équipant les forces de sécurité d'une cornée artificielle intégrant des technologies de géolocalisation et de réalité augmentée. De quoi filmer, enregistrer, identifier, envoyer les données directement Place Beauvau... et ainsi fournir une preuve en cas de litige. Les sympathisants saluent l'initiative quand les opposants dénoncent une atteinte aux libertés fondamentales et à l'intégrité du corps humain (la greffe pouvant notamment provoquer des effets indésirables). Ils décident de pirater le système... Non, ce n'est pas le script d'un épisode de Black Mirror, mais le scénario du cas pratique sur lequel vont plaider des avocats le 22 juin 2017 au Palais de justice de Paris.

Le transhumanisme, à l'épreuve du droit

A l'origine du projet, des lanceurs d'alerte en robe noire, comme ils se nomment eux-même. Et parmi eux, Gérard Hass, avocat à la cour, spécialiste en droit des nouvelles technologies. "Quelle société aurons-nous demain ? L'innovation va-t-elle porter atteinte à nos liberté ?", s'interroge-t-il.

  Source: sciencesetavenir.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Publication

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.