ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

samedi, 08 juillet 2017 00:00

Prostitution : les délinquants des cités font leur entrée sur ce «marché»

Écrit par 

C'est un phénomène nouveau et en expansion, selon la police : après des années de trafics en tous genres, les délinquants issus des cités françaises ont fait leur entrée sur le marché de la prostitution en exploitant des jeunes filles souvent mineures.

«Nous étions persuadés que les cités échappaient au phénomène de la prostitution. Le quotidien de cette délinquance relevait davantage des braquages, des trafics et surtout des stupéfiants. Mais aujourd'hui les choses ont changé», souligne Jean-Marc Droguet, le patron de l'Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCTREH).

«C'est à partir de 2014 que les premières affaires ont été traitées. Nous sommes passés de quelques cas en 2014, à 21 affaires en 2015, puis 48 affaires en 2016. Sur les premiers mois de 2017, nous tournons déjà à une vingtaine d'affaires», poursuit M. Droguet.

Selon l'OCTREH, cette prostitution dite de cités représenterait 14 % des victimes identifiées sur le territoire national en 2016.

Le profil des nouveaux proxénètes ? Généralement «un petit groupe de copains», pas aussi structuré que les réseaux d'Europe de l'Est, mais avec une organisation assez hiérarchisée et des tâches bien définies «entre celui qui traite avec le client, celui qui loue la chambre, celui qui fait le chauffeur ou le guet», relève une magistrate spécialisée du parquet de Bobigny, en banlieue parisienne.

«Ce ne sont pas des caïds mais souvent des seconds couteaux», note Jean-Marc Droguet. Des «petites frappes» qui explorent un nouveau marché criminel parce que celui des stupéfiants, en particulier le trafic de cannabis, est saturé.

  Source: ladepeche.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Publication

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.