ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Pornographie

Pornographie

lundi, 10 juillet 2017 00:00

La pornographie recable notre cerveau

La pornographie a-t elle un impact réel sur notre manière de penser ? Est-ce dangereux pour nous ? Les réponses à ces questions se trouvent dans une vidéo postée la semaine dernière.

On le sait, hélas, c’est environ vers l’âge de 11 ans que nos enfants sont exposés pour la première fois à la pornographie. Par hasard en cliquant sur de mauvais liens, où par goût de la découverte, c’est facile sur les écrans, « mal » conseillés par des copains ou copines.

Les films pornographiques sont de plus en plus fréquentés de nos jours. Il n’y a plus aucun tabou sur le fait de regarder ce genre de film, plus aucune honte à avoir au contraire. Pour les hommes en particulier le fait de visionner ce genre de film est un moyen de se procurer du plaisir. Le fait de voir des scènes de femmes en pleine extase excite les hommes qui  sont spectateurs de ces scènes là. De nos jours de plus en plus de personne regarde des films pornographiques donc le marché est en plein essor. Ce qui signifie que le nombre de film X produit doit augmenter pour satisfaire les consommateurs.

La réflexion issue du combat pour une loi d’abolition du système prostitueur et la rencontre, au quotidien, avec des personnes prostituées qui lui confient les violences qu’elles subissent dans l’industrie pornographique, ont amené le Mouvement du Nid à mener une réflexion sur la pornographie et à prendre position pour qu’on la désigne et la combatte enfin pour ce qu’elle est : de l’exploitation sexuelle filmée et un lieu de violence extrême.

La lutte contre les contenus pornos sur internet est loin d’être maitrisée. En témoigne une nouvelle étude Ifop pour l’observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique (Open).

La moitié des adolescents âgés de 15 à 17 ans ont déjà surfé sur un site pornographique, selon une étude Ifop pour l'Observatoire de la parentalité et de l'éducation numérique publiée lundi 20 mars*. Cette proportion est en nette hausse : en 2013, ils n'étaient que 37% à avoir consulté des pages pornographiques.

Page 1 sur 8

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.