ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Gender

Gender

La France va-t-elle reconnaître l'existence d'un troisième genre? Mardi 21 mars, la Cour de cassation était appelée à examiner le cas d'une personne intersexe, comme il convient de dire, de soixante-six ans réclamant l'inscription de la mention «sexe neutre» sur ses papiers d'identité. Né avec des organes sexuels indéterminés (micro-pénis, vagin rudimentaire), déclaré de sexe masculin à sa naissance, celui qui porte un prénom masculin ne se sent ni homme ni femme.

La Cour de cassation se penche ce mardi sur l'inscription de la mention "sexe neutre" sur l'état civil d'une personne intersexuée, situation qui concerne 200 naissances par an.

La Cardiff Metropolitan University a édicté un «code de bonnes pratiques» suggérant de remplacer certains mots courants par d’autres plus «neutres». Égalité des sexes ou atteinte à la liberté de parole? Le débat est ouvert.

Aujourd’hui, alors que l’homosexualité est de plus en plus accepté dans nos sociétés, c’est le transgendérisme (ou « transgénérisme ») qui est en passe de devenir une nouvelle norme.

« La transsexualité : ce qui était une hallucination psychotique est devenu un des droits de l’homme. Ne serait-ce pas plutôt les droits de l’homme qui sont devenus une hallucination psychotique ? »  Jean Baudrillard.

Ni « drag-queens » ni éphèbes androgynes, les « genderless danshi », de jeunes hommes travestis en femme, ne veulent pas tant devenir filles que s’affranchir des normes liées à l’identité sexuelle.

Page 1 sur 12

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.